Mon programme est la ballade type "ronds dans l'eau" de quelques heures, en solo ou équipage réduit (avec souvent des équipiers peu compétents), mais en aimant bien aller vite. Une régate, le Tour de l'Ile de Ré une fois par an. Et une petite croisière annuelle de 3-4 jours, en solo ou équipage réduit (ma femme n'est pas très fan des sorties de plus de quelques heures, et marque une nette préférence pour le beau temps...)

Dans ce cadre, un bateau de 7.5m convient bien. L'habitabilité du Bull - permettant le camping dans une ambiance spartiate - est suffisante. Elle est équivalente à celle du Surprise ou du Class 8, mais l'intérieur est bien mieux conçu que celui des deux autres.

L'ergonomie en solo est super, sous réserve des équipements habituels (stick de barre Friendly réglable et qu'on fixe sur le plat bord pour bloquer la barre, pilote auto au portant...) même si les bloqueurs de foc sont un tout petit peu loin.
Surtout, le bout dehors se sort et le spi s'envoie sans quitter le cockpit si on a réuni les drisses, amure et écoutes sur les filières en arrière des haubans. Le bout dehors orientable permet d'avoir un asymétrique qui a les caractéristiques d'un symétrique, et qui une fois envoyé se manœuvre du cockpit notamment lors des empannages qui sont faciles même en solitaire. Donc un gros plus par rapport à mon Class 8, où j'avais fini par considérer que j'avais passé l'âge de faire le clown en solo sur la plage avant pour empanner le symétrique.

Hullabulloo 1

En ce qui concerne les performances:
- Remonte moins bien au près serré que le Class 8, mais avance quand même bien si on abat de quelques degrés.
- Super aux allures abattues, et facile sous spi en solo par petit temps, jusqu'à un bon 3 Beaufort. Un peu d'adrénaline à partir de 4, toujours en solo, avec un bateau qui sous spi peut partir au lof: les appendices sont longs et étroits, et le safran peut décrocher avec un pilote basique.
- Avec 5 Beaufort, à deux et au prix d'un départ au lof, on est monté à 16.5 noeuds sous spi, avec de longues minutes au dessus de 12 noeuds (et donc pas ponctuellement en surf sur des vagues, comme lorsque j'avais monté mon Class 8 à 12 noeuds quelques secondes). J'espère faire mieux l'année prochaine.


Hullabulloo 2

Points d'attention ou à améliorer sur la prochaine saison de nav :

- Praticité du cockpit. Quand on y est, c'est bien. La partie flush deck (sous laquelle est la couchette double, en arrière des descentes) est cependant un peu moins sécurisante pour rentrer à l'intérieur quand ça gîte et bastonne un peu que l'organisation "traditionnelle", où le cockpit va jusqu'à la descente. Ca reste un sujet minime vu mon programme, mais c'est un point d'attention, surtout en solo si on ne veut pas finir à l'eau...
- Comportement en solo quand le vent monte. Le bateau semble un peu moins raide et plus difficile à tenir que le Class 8, le safran décroche parfois y compris au près ou au travers. J'ai 3 ris mais une seule bosse... Et une grand voile sans doute un peu vieille et creuse. Je prévois d'installer une deuxième bosse de ris, et pense changer mes voiles en passant à une GV à corne.
- Remontée de la quille à chaque sortie (inconvénient des ports à seuils de l'Atlantique...). Un peu physique, mais la vis de blocage se met assez facilement quand on a pris les repères sur le boute, et la manip est supportable dès lors que le winch est un self tailing (malgré les 130 tours...). Je regarde avec attention les manivelles de winch électriques pour dans quelques années...
- Blocage de la quille par une seule vis: dans certaines conditions de mer et par petit temps, la quille "ballotte", ce qui est désagréable. Dès que le bateau prend un peu de vitesse ou gîte, la quille se cale et le problème disparaît. Du coup, je réfléchis à installer une deuxième "goupille" de fixation de la quille, ou des cales additionnelles, pour bloquer tout ballotage. Je suis preneur de conseils ou solutions, dans le fil dédié (quille - question, rubrique trucs et astuces)

En conclusion, encore quelques petits réglages à trouver et fignolages à faire, mais très content de ce nouveau bateau.